Les 5 sports les plus extrêmes…

Dévalez un volcan actif de 2380 m à une vitesse de 80 km/h avec seulement quelques protections est considéré par de nombreux amateurs de sports de sensations fortes comme le plus cool de tous les sports. Des milliers de voyageurs se dirigent vers les contreforts de la montagne de Cerro Negro au Nicaragua chaque année pour participer à la nouvelle folie sportive.

Les surfeurs, vêtus de costumes de protection, de genouillères et de casques, peuvent atteindre des vitesses allant jusqu’à 80 km/h sur leurs surfs en bois spécialement construits pour ce sport. Depuis sa création, en 2005, le volcan a attiré plus de 10.000 participants.

2) Le Limbo-Skating

Pour certains, cela peut sembler être presque impossible, mais pour d’autres, le limbo-skating (roller sous les voitures) est le sport dernier cri en Inde. Il nécessite la souplesse, la force et l’équilibre d’un gymnaste. L’enfant Aniket Chindak détient le record du monde officieux de limbo-skating sous 57 voitures.

3) Le S-Bahn Surf

Le surf sur train, complètement illégale, est un sport où il faut courir, escalader et «surfer» sur le toit d’un train ou d’un métro en mouvement. Cette pratique est un problème grave en Afrique du Sud, où de nombreux jeunes ont été tués ou blessés.

Ce «sport» a été rendu populaire dans les années 1980 en Allemagne, où il a été appelé « S-Bahn Surf ». Le phénomène a ensuite été oublié, mais en 2005, il a été redécouvert par un gang de Francfort, en Allemagne. Le chef de l’équipage qui se faisait appeler « Le Trainrider » célèbre surfeur de l’InterCityExpress, le train le plus rapide en Allemagne.

4) Le saut à l’élastique

Vous êtes un blasé du saut à l’élastique ? Vous pourriez envisager d’imiter la façon dont ces Australiens pimentent le sport: sauter à l’élastique dans de l’eau contenant crocodiles vivants.

5) Le AirKick

Dans ce sport extrême étrange, une catapulte humaine lance les participants à plus de 26 pieds en l’air dans une piscine ou un fosse de mousse. AirKick propulse les participants dans les airs sur une trajectoire parabolique pré-calculée en utilisant une combinaison spéciale de la pression de l’air et de la technologie de recul de l’eau. Le participant est assis dans un siège spécialement construit à l’extrémité arrière du bras de la catapulte et 3,2,1 … décollage!

Le participant met en mouvement le dispositif en appuyant sur un bouton. Environ 60 litres d’eau sont ensuite envoyées à travers un tuyau sous le siège. Cette eau sous pression (de 8 à 10 bars de pression) propulse le participant à 8 mètres (26 pieds) de haut.

Sport et alimentation vivante: la combinaison gagnante

La combinaison du sport et l’alimentation vivante est une aubaine pour les sportifs, amateurs et professionnels. Faire des graines germées semble être une bonne solution.

Tout savoir de l’alimentation vivante

Comme son nom l’indique, il s’agit des aliments qui ne font pas partie des aliments traditionnels qui ne sont plus vivants. Entre autres, on retrouve les graines, les fruits, les légumes, le lait issu des végétaux comme le lait de soja, etc. Pourquoi cette alimentation est-elle bénéfique pour les sportifs ? Tout simplement parce qu’elle est riche en éléments nutritifs tels que enzymes, les protéines, les phytonutriments. En gros, les aliments vivants, même consommé en faible quantité, apportent plus de nutriments aux sportifs. De plus, ils sont plus assimilables. Ces aliments se mangent généralement crus, d’ailleurs la cuisson élimine leurs bienfaits, à plus de 45°C.
Le sportif vivant (c’est ainsi qu’on appelle ceux qui consomment l’alimentation vivante) voit ses performances améliorées grâce à la consommation d’aliments vivants et crus. Ces derniers peuvent, en effet, combler ses besoins en protéine, minéraux et vitamines. De plus, ils aident dans l’élimination des toxines et la régénération des tissus musculaires. Ces aliments peuvent lui apporter toute l’énergie vitale dont il a besoin pour pratiquer le sport et de récupérer après chaque séance.

Les graines germées et leurs avantages

Les graines germées, connue aussi en tant que germinations, font partie de l’alimentation vivante. Beaucoup de sportifs en consomment actuellement en prenant conscience de leurs vertus. En achetant simplement un germoir automatique, il est possible pour un particulier de produire une quantité importante de graines germées pour sa propre consommation. De plus, cela ne demande pas beaucoup de son temps, un contrôle tous les trois jours est largement suffisant. Choisir de faire ses graines germées soi-même permet d’obtenir des graines naturelles et fraîches à 100%. D’ailleurs, vous décidez vous-même de la quantité de votre production et de la variété de graines à germer.
Les graines germées contiennent une forte quantité d’éléments nutritifs, et comme tout aliment vivant, elles sont facilement assimilables par l’organisme. Elles sont donc utiles pour rester en bonne santé, gagner de l’énergie, améliorer les performances et le bien-être de tout sportif, quel que soit son âge.

Gagner beaucoup en pariant sur les compétitions de football

Adeptes de pari, les paris sur le football peuvent vous faire gagner un gain conséquent. Mais encore faut-il savoir parier sur ce discipline et d’en connaître tous les règlements.

Comment parier sur les championnats de football

Avant de parier, l’analyse est une étape à ne pas négliger. Elle permet de découvrir et de comparer les deux équipes au niveau de leur forme et motivation actuelle, de leur classement du moment, de la composition de chacune d’entre elles, des précédentes confrontations et de la performance des joueurs. Sur quelles compétitions parier ? Il existe diverses compétitions de foot et vous devez les choisir en fonction de votre expérience en tant que parieur. Pour un débutant, privilégiez la Ligue 1, et progressez ensuite sur la Ligue 2 surtout si vous avez plus de temps à consacrer au pari. Lorsque vous vous sentez capable de parier sur les grandes compétitions, attaquez ! Parmi les grandes compétitions, vous avez les coupes d’Europe, les Coupes de France, Premier League, Série A, la Coupe du monde du Football.

Il y a des rencontres difficiles à parier qu’il faut éviter si vous ne voulez pas perdre votre argent. C’est le cas des rencontres internationales où les pronostics et les analyses sont plus compliqués. Pour maximiser vos chances de gagner, choisissez bien le bookmaker. Parmi les plus populaires, retrouvez Pmu sport et Bwin. Ils proposent tous les deux différents types de pari, environ une cinquantaine pour un match.

Parier en ligne avec un code promotionnel du PMU

Le pari en ligne est devenu populaire depuis quelques années, il est plus pratique. Les bookmakers disposent, d’ailleurs, pour la majorité leur propre site Internet. La meilleure des solutions pour les parieurs qui n’ont pas le temps de se déplacer. De plus, toutes les offres et promotions des bookmakers sont disponibles en ligne. Vous avez, par exemple l’opportunité de parier avec un code promotionnel du PMU et maximiser vos chances de gagner vos paris sur les compétitions de foot. Pour utiliser ce code, il faut déjà s’inscrire sur le site du bookmaker et l’indiquer lorsque vous remplissez le formulaire adapté à cet effet. Grâce au code, saisi pendant l’inscription, vous recevez un bonus de bienvenue vous permettant de parier sur les compétitions de foot de votre choix.

Comment calculer la fréquence cardiaque maximale ?

La fréquence cardiaque maximale correspond au nombre maximum de battements du cœur réalisés en une minute. Il existe plusieurs méthodes de calcul mais le plus simple est de s’équiper d’une montre cardio-fréquencemètre.

La fréquence cardiaque maximale en quelques lignes

La fréquence cardiaque maximale est abréviée FCM, c’est le nombre maximum de battements que notre cœur est capable de réaliser en une minute. Pour être plus clair, la FCM est la limite physique que le cœur soit capable de supporter. On ne peut pas indiquer de bonne ou de mauvaise FCM car à chacun son cœur, à chacun sa FCM. Déterminer cette dernière permet de fixer vos objectifs lors de vos entraînements et définir votre performance en fonction de la capacité de votre cœur. Le calcul de la FCM permet en effet de se fixer une fréquence cardiaque, qui ne doit jamais être dépassée pendant les efforts physiques. Il convient de préciser que la FCM se réduit de manière progressive avec l’âge. Chaque année, un individu perd, en général, une pulsation.

Voici quelques méthodes de calcul de la FCM pour vous aider :

• La méthode Astrand pour déterminer la FCM avec une formule choisie en fonction du sexe : pour une femme il faut soustraire 226 avec son âge, pour un homme ce sera 220 moins son âge. Cette méthode est plus simple et plus rapide, vous obtenez le résultat en quelques secondes. Cependant, elle ne permet d’obtenir qu’une moyenne, la fiabilié du résultat laisse à désirer.

• Le test sur terrain : plus fiable que la précédente méthode, il faut utiliser un cardio-fréquencemètre.

Utiliser une montre cardio-fréquencemètre lorsqu’on s’entraîne.

Il est plus facile de déterminer la FCM avec une montre cardio-fréquencemètre sans ceinture. Aujourd’hui, beaucoup de sportifs principalement les footballeurs utilisent ce gadget pour savoir leur FCM lorsqu’ils s’entrainent. Le gadget peut être utilisé lorsque vous pratiquez différents sports à savoir le running, le football, le golf et la natation. Pour le football, qui est le sport le plus populaire au monde, cette montre cardio-fréquencemètre est intéressante dans la mesure où le joueur est appelé à courir durant le match. Le joueur peut l’utiliser lors de son entraînement d’endurance, surtout s’il fait partie des milieux de terrain.

Comment devenir arbitre de foot amateur ?

Beaucoup de personnes qui lisent ces lignes sont intéressées de devenir arbitre ou éducateurs de football. Bien souvent, tous les enfants rêvent de jouer dans des grands clubs de foot et c’est la raison pour laquelle il demande aux parents de les aider à réaliser leur rêve pour s’inscrire dans un club de foot en poussin. Cependant, seule l’élite parvient à franchir les étapes afin d’arriver au plus haut niveau, mais pour toutes celles et ceux qui voudraient encore avoir un contact concret avec le football amateur, il existe la solution de devenir entraîneur ou arbitre de foot.

Campagne de sensibilisation au métier d’arbitre organisé par la FFF.

Un réel besoin pour certains districts

autant il existe des districts qui sont pleins d’arbitrer d’éducateur et qui doivent refuser les demandes de formation, autant il y a des districts qui sont littéralement désertés et où la demande ressemble davantage à une pénurie. Par exemple, pour devenir un arbitre, il est nécessaire d’avoir au minimum 15 ans sachant qu’un arbitre pourra exercer sa profession au-delà de 40 ans. Il vous faut pour cela vous orienter vers le district de la fédération de football de votre ville où il vous sera demandé de remplir un dossier complet, d’un produit administratif et médical. Il est important de remarquer que pour pouvoir vous inscrire au test de formation afin de devenir arbitre il est nécessaire d’être au préalable licencié dans un club de foot, afin de lui faciliter la prise en charge de tout le matériel peut par exemple être lié aux entraînements, comme les cages de foot, les filets, les ballons ou encore les maillots d’entraînement.

Des formations qui varient selon les districts

En fonction du district dans lequel vous allez déposer votre demande pour devenir arbitres de foot, la formation peut durer plus ou moins de temps, sachant que plus le district dans lequel vous évoluerez sera réduit et plus la formation sera rapide. Quoi qu’il en soit, la formation reprend des supports qui sont homologués par la fédération française de foot, la fin de pouvoir être totalement à l’aise avec les règles fondamentales de ce sport, règles qui sont d’ailleurs appelées « les lois du jeu ».
La durée de la formation est souvent de quelques semaines, avec simulation dans des matchs de faible envergure, avec un système de notation très précis et de feed-back qui vous permettra de pouvoir facilement mieux comprendre toutes les subtilités qu’implique l’arbitrage d’un match de foot.

Rémunération et évolutions

Globalement, les arbitres en football amateur sont très mal rémunérés, il s’avère qu’il s’agit davantage d’une démarche à fin de pouvoir évoluer dans l’univers du foot que de vraiment s’enrichir. Si vous désirez véritablement faire carrière en tant qu’arbitre évoluer dans des championnats plus élevés, comme par exemple le championnat CFA, de ligue 2 ou de ligue 1, alors il vous faudra passer des examens beaucoup plus approfondis seront étalé sur une aide de ton beaucoup plus importante que les formations dispensées pour devenir arbitre de foot dans l’univers amateur.

Les clubs de foot chez les enfants, comment ça marche ?

Si votre enfant a envie de faire de faire du foot, il y a quelques conseils à prendre en compte afin de pouvoir lui assurer un épanouissement total dans la pratique de ce sport qui rencontre de plus en plus de succès chez les garçons mais également chez les jeunes demoiselles.

Un succès grandissant

En effet, selon les données fournies par la fédération française de football, il serait chaque année plus nombreuse à devenir licencié, une démarche qui possède un certain nombre d’avantages pour les enfants, outre le fait de se socialiser mais également de se tenir dans une bonne condition physique.

Le foot chez les enfants, un véritable épanouissement

Exemple de match en U11

En effet, la pratique du football c’est aussi la pratique d’un véritable sport collectif, le plus populaire qui soit. Aussi, c’est aussi une manière pour l’enfant d’apprendre à faire ses premiers pas dans la société et à se confronter concrètement à autrui. L’esprit d’équipe est au cœur de la définition de ce sport et c’est la raison pour laquelle il s’agit d’un des sports à privilégier désirer faire épanouir votre enfant. D’un point de vue physique, la pratique du foot en pupille ou poussin est aussi assez intense et permettra à votre enfant de voir se développer d’un point de vue physique concrètement en renforçant ses muscles mais également son cardio.

Commencer le foot, à quel âge ?

Globalement, sachez que vous pouvez commencer à faire votre enfant dans un club de foot à partir de six ans ou de sept ans. Le rythme des entraînements est assez léger, sachant qu’il y’a un entraînement par semaine avec un match le week-end mais aussi de temps en temps la réalisation de tournois en compétition. Aussi, sachez que si vous aimez les week-ends en famille à l’extérieur, vous ne pourrez plus vraiment les pratiquer tant que votre enfant devra par exemple faire des entraînements le samedi matin réalisait des dimanche.

Structuration des clubs de foot chez les enfants

Pour s’y retrouver au niveau de l’organisation du foot chez les enfants, sachez qu’il existe différentes catégories que sont:

 la catégorie débutant
 la catégorie poussins
 la catégorie benjamin
 la catégorie moins de 13 ans
 la catégorie moins de 15 ans
 la catégorie moins de 17 ans

Bien souvent, les catégories sont associées, du moins pour les trois dernières avec le symbole U. Aussi, lorsque vous voyez par exemple un match à la télévision qui implique la catégorie U13, cela signifie qu’il s’agit d’enfants de 11 et de nous en. Il faut savoir par ailleurs que le temps des matchs différents en fonction de la catégorie à laquelle votre enfant jouera, par exemple 2 × 20 minutes pour les débutants et 2 × 3/4 d’heure pour les professionnels à partir de la catégorie U15.